23 avril 2020 ... min. Écouter

Veiller à ce qu’ING continue à fonctionner de la maison

Ces dernières semaines, nos vies et nos fonctions ont changé de façon imprévisible. C’est un réel défi de s’adapter à cette nouvelle situation mais cette période particulière nous permet également de relever de nouveaux défis et nous offre des opportunités d’apprentissage. Mohamed, IT Chapter Lead, et ses collègues de l’Infrastructure et d’autres départements ont relevé le défi et ont permis à des milliers d'employés d'ING de travailler simultanément de la maison.

Comment y êtes-vous parvenus ?

La plupart des employés travaille de la maison au moins une fois par semaine, nous disposions donc déjà d’un système le permettant. Le défi consistait à créer suffisamment de capacité en peu de temps. En temps normal, nous comptons environ 1 200 personnes qui travaillent de la maison le même jour, maintenant il est question de quasi 8 000 personnes. Des efforts ont dû être fournis pour que les choses se passent bien, mais nous sommes satisfaits du résultat. Nous envisageons à présent l’étape suivante. Nous tâchons en effet de prévoir quels autres défis notre système pourrait rencontrer à l'avenir et comment nous y préparer au mieux.

A-t-il été difficile de communiquer avec plusieurs collègues de différentes équipes en travaillant de la maison ?

Nous avons l’habitude de travailler avec des personnes de différentes équipes dans le monde entier, la communication numérique n'a donc jamais constitué un problème. Mais j'ai l’impression que notre communication s’est renforcée plus que jamais au cours des dernières semaines.

J'ai l’impression que notre communication s’est renforcée plus que jamais au cours des dernières semaines.

Comment parvenez-vous à rester motivé ?

C'est facile quand on réalise à quel point ce que l'on fait est important ! Nous savons que nous permettons aux gens de continuer de travailler dans ces nouvelles circonstances. De plus, nous avons la conviction que la technologie du télétravail actuellement utilisée sera en quelque sorte une norme à l'avenir. Nous estimons donc que notre mission d'amélioration et de soutien est très importante. Non seulement pour nous en tant que développeurs, mais aussi pour l'avenir d'ING dans le monde.

En dehors du travail, les discussions informelles ont largement leur place dans nos réunions virtuelles. Nous avons également créé une chaîne Mattermost dans le but d’échanger des conseils en matière de musique et de films. Ce qui booste mon humeur par-dessus tout ? Le beau temps dont nous bénéficions ! Je tâche de profiter du soleil au minimum une heure par jour.

Quels sont les changements positifs que vous avez expérimentés et qui, vous l'espérez, pourraient se poursuivre lorsque nous travaillerons à nouveau du bureau ?

J'ai toujours aimé la méthode de travail agile et la flexibilité d’ING, et je le ressens aujourd’hui plus que jamais. Sans oublier l’énorme confiance qui va de pair. Vous bénéficiez d’une telle liberté pour exercer votre job de la manière la plus efficace qui soit pour vous et pour ING. J’adore ça.

En dehors du travail, j'ai pu prendre du recul par rapport à l'idée que tout ce que je fais doit être utile. Je fais davantage de choses simplement parce que je les apprécie.

De quel genre de choses s’agit-il ?

La plus importante est le jardinage. J'aime prendre soin de mes légumes biologiques, les voir pousser et les manger évidemment. Ils apportent une belle contribution au mode de vie biologique que je mène depuis plus de 20 ans.

À côté de cela, ma fille et moi-même avons commencé à regarder des films ensemble chaque soir. Avant, je considérais que regarder la télévision était une perte de temps, mais maintenant je suis impatient de la regarder tous les soirs. Je fais aussi de nombreuses promenades dans la belle campagne dont j'ai la chance d'être entouré.

Quelle activité recommanderiez-vous à vos concitoyens qui travaillent actuellement à temps plein de la maison ?

Trouvez une occupation que vous aimez et qui permette de vous changer les idées. Il faut peut-être un peu de discipline pour s’y mettre, mais avec l’habitude, vous en profiterez vraiment au quotidien. Pas uniquement maintenant, mais également à l’avenir. Appelez-moi dans six mois et vous verrez, je ferai toujours du jardinage !

À propos de Mohamed

  • Il a commencé à travailler chez ING il y a 2 ans en tant que Chapter Lead en IT Infrastructure.
  • Il est titulaire d’un diplôme d’ingénieur chimiste et d'un diplôme d'enseignement.
  • Il a découvert sa passion pour l’informatique peu après avoir obtenu son diplôme.
  • Il a escaladé le Mont Agung à Bali (2 fois !), le Mont Triglav en Slovénie, le Mont Toubkal au Maroc et il a même atteint le Camp de base de l’Everest.
  • Il a récemment redécouvert le jardinage et a l’intention de continuer à cultiver ses propres légumes.
Haut de page